Vélo électrique : Qu’est-ce que l’aide à l’achat de 500 euros accordée par la Région ?

Vélo électrique : Qu’est-ce que l’aide à l’achat de 500 euros accordée par la Région ?

Annoncée par Ile-de-France Mobilités lors du lancement du ser­vice Véligo – un service de location de vélos à assistance élec­trique (VAE) –, l’aide à l’achat d’un vélo électrique est disponible depuis le 1er décembre 2019.

Concrètement, tout achat effectué à partir de cette date donne droit à cette prime d’un montant maximum de 500 à 600 euros selon le type de vélo. Elle vient ainsi en complément du service Véligo (voir Le mag n° 481 de novembre) afin d’encourager les Franciliens à opter pour des moyens de transport alternatifs. Elle s’élève à :

  • 50 % du prix TTC, plafonnée à 500 euros pour un vélo à assis­tance électrique (VAE) neuf
  • 50 % du prix TTC, plafonnée à 600 euros pour un vélo cargo avec assistance électrique neuf

À noter que certains accessoires de sécurité (panier, casque, antivol) entrent dans le champ de l’aide, à condition qu’ils figurent sur la même facture d’achat que le vélo. « Afin que chaque Francilien soit traité équitablement, l’aide viendra compléter les aides existantes déjà mises en place par les collectivités, pour que tous bénéficient de la même opportunité », a annoncé la présidente d’Ile-de-France Mobilités et de la Région Ile-de-France, Valérie Pécresse. L’aide sera ainsi calculée après déduction des aides financières locales dont peut bénéficier l’acheteur, le plafond de l’ensemble des aides (locales + prime d’Ile-de-France Mobilités) est donc fixé à 500 ou 600 euros selon le type de vélo.

Comment l’obtenir ?

Si l’aide est valable pour tout achat effectué depuis le mois de décembre, elle ne pourra être demandée qu’à partir du 20 février, date de mise en place de la plateforme dédiée. C’est pourquoi, si l’aventure d’un vélo électrique vous tente, il vous faut garder impérativement la facture d’achat et le certificat d’homologation/de conformité. Pour obtenir ce coup de pouce financier, il faut :

  • Habiter en Ile-de-France
  • Être majeur ou mineur émancipé
  • Avoir acheté son vélo à partir du 1er décembre 2019
  • Avoir acheté un vélo à assistance électrique neuf répon­dant conformes à la réglementation en vigueur
  • Une seule aide par personne maximum
  • Revente du vélo interdite pendant une durée de 3 ans
  • Avoir demandé les aides financières locales si elles existent en amont de la demande faite à Ile-de-France Mobilités.

Au-delà de la facture d’achat et du certificat d’homologation, il vous faudra également fournir un justificatif de domicile de moins de trois mois, une copie de votre pièce d’identité, un RIB et une copie des éventuelles aides locales obtenues ou refusées.

L’ensemble des modalités est précisé sur le site internet d’Ile-de-France Mobilités : iledefrance-mobilites.fr

En 1 clic