Un engagement éco-responsable

Un engagement éco-responsable

La commune n’utilise plus de pesticides depuis 2014 respectant ainsi un engagement « zéro phyto ». Aucun traitement insecticide et fongicide n’est utilisé dans l’entretien du domaine public. Les produits phytosanitaires sont remplacés par des techniques de désherbage douces et des produits biologiques et naturels non polluants à l’instar des anti-limaces biologiques.

Les chutes de bois des menuisiers (sciures et copeaux) sont réutilisées en paillage pour empêcher la repousse des mauvaises herbes, préserver l’humidité du sol et enrichir la terre.

Les déchets de tonte de la ferme, la paille et certaines écorces sont aussi valorisés.

En matière de lutte contre les insectes nuisibles, le service des Espaces Verts a opté pour une méthode originale et écologique : la protection biologique intégrée. A titre d’exemple, il utilise des coccinelles mangeuses de pucerons dans les serres du parc du Vert-de-Maisons et du Centre Horticole.

Les arbres font l’objet d’une grande attention par les équipes des Services Techniques qui effectuent plantations et replantations dans le respect des saisons et du rythme de la nature. Ils interviennent aussi pour des opérations de taille raisonnée et d’élagage.

Ce processus permet de protéger l’environnement en privilégiant des méthodes naturelles et efficaces. Dans le même esprit, des mésanges bleues sont présentes sur la ville pour lutter contre la mineuse des marronniers. La mésange est en effet son prédateur naturel et des nichoirs ont été installés dans les arbres de manière à favoriser l’installation de mésanges.

Des jardins familiaux au parc du Vert-de-Maisons

Le parc du Vert-de-Maisons, le plus grand parc de la ville, dispose de 2 000 m2 de jardins familiaux, soit 20 parcelles. Elles sont attribuées en priorité aux familles du quartier résidant en habitat collectif qui en ont fait la demande en fonction des disponibilités.

La gestion de ces jardins se fait en partenariat avec la Fédération Nationale des Jardins Familiaux avec laquelle la Ville a passé une convention. Les jardiniers respectent le « Zéro Phyto » et récupèrent l’eau de pluie pour entretenir les cultures.

En 1 clic

Cookies