La biodiversité

La biodiversité
Cygnes tuberculés

Cet environnement naturel de qualité est apprécié des Maisonnais mais est aussi propice au développement de la faune et de la flore dans les espaces verts (parcs, jardins et squares).

Signalétique sur l’Île du Moulin Brûlé

Sur l’île du Moulin Brûlé, une signalétique présentant la biodiversité du site et le travail des jardiniers sensibilise les promeneurs à cette richesse écologique trop peu connue, à l’instar de deux espèces d’orchidées sauvages et rares, qui ont pu voir le jour sur la commune. Elle a également permis la sédentarisation de poules d’eau, canards domestiques, sternes, foulques, cygnes et martins pêcheurs.

Ruches sur le toit de la Mairie

Soucieuse de la protection des abeilles, Maisons-Alfort a également fait le choix d’installer des ruches en ville avec une première expérience sur le toit de la Mairie. Elles s’ajoutent à celles implantées au sein du Fort de la gendarmerie, de l’ENVA et de Bio Springer.

Il y a près de 289 espèces végétales ainsi que plus de 38 espèces d’oiseaux à Maisons-Alfort.

Les lapins de la Ferme de Maisons-Alfort

En 2016, la Ville a ouvert la Ferme de Maisons-Alfort. Située dans le parc du Château de Réghat rue Victor Hugo, elle propose une véritable reconstitution d’une ferme axée sur la réintroduction de races françaises anciennes d’animaux protégés : lapins béliers géants, paons bleus, poules Marans, faisans dorés, oies, baudet du Poitou, moutons Mérinos, cochons Cul Noir du Limousin, vache de race Abondance, âne du Cotentin, chèvres

En tout, une centaine d’animaux encadrée par des professionnels du monde agricole et suivie en partenariat avec l’école vétérinaire de Maisons-Alfort.

La ferme dispose aussi d’un potager et d’un verger.

Des sites labellisés « Refuges LPO »

La Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO), avec laquelle la Ville collabore, vient de réaliser un diagnostic écologique sur les divers sites labellisés « Refuges LPO » que compte notre commune, à savoir le parc du Moulin Brûlé, la Ferme et la trame verte du Centre-ville, qui comprend le Square Jean Moulin, le Parc de la Mairie, le Square Henri Dunant à côté de l’église Saint Remi, le Parc de l’Alsacienne, le Jardin des Arcades ainsi que le Square du Docteur Gilbert.

Celui-ci révèle que notre ville possède une grande diversité de milieux favorables à de nombreuses espèces d’oiseaux et notamment des espèces remarquables, à l’image du Martin Pêcheur d’Europe, l’Accenteur Mouchet, la Bergeronnette Grise, la Mésange à longue Queue, le Moineau domestique (en très fort déclin en Ile-de-France), le Roitelet Huppé ou encore le Verdier d’Europe.

Au total, ce sont ainsi 31 espèces d’oiseaux différentes qui ont été identifiées, 25 présentes dans le parc du Moulin Brûlé, 22 présentes au niveau de la trame verte du Centre-ville et 19 présentes au sein de la Ferme. Au-delà de ce constat dont se réjouit la Ville de Maisons-Alfort, ce diagnostic permet également de poursuivre l’action menée de longue date grâce à un programme d’actions personnalisé établi par la LPO.

Square Henri Dunant
Parc de l’Alsacienne
Parc du Moulin Brûlé
Ferme de Maisons-Alfort

En 1 clic

Cookies