Festival CinéNECC : Charlotte Rampling

Festival CinéNECC : Charlotte Rampling

INFORMATIONS PRATIQUES

Renseignements :

Nouvel Espace Culturel Charentonneau
107, avenue Gambetta
94700 Maisons-Alfort
Tél : 01 58 73 43 03

Tarif plein : 5 €
Tarif réduit : 4 €
Moins de 14 ans : 3€
Pass CinéNECC (les 9 films) : 24 €

Du 9 au 12 mai 2019, le CinéNECC vous invite à découvrir neuf films consacrés à Charlotte Rampling.

Au programme : Embrassez qui vous voudrez, Max mon amour, Swimming pool, Le verdict… et bien d’autres encore !

Programmation :

Jeudi 9 mai

18h30 –  Embrassez qui vous voudrez – Michel Blanc (2002)

Avec Jacques Dutronc, Charlotte Rampling, Lou Doillon – Durée 1h45
Entre Paris et Le Touquet, deux couples et leurs enfants se croisent. Leur rencontre va fortement perturber leurs vacances. D’un côté, une bourgeoise chic et oisive de la banlieue parisienne voit le couple qu’elle forme avec un riche agent immobilier s’enliser. Elle a également une amie sans le sou qui ne veut pas le montrer et une fille très délurée qui a pour amant un employé de son père. De l’autre, une femme très belle est persécutée par un mari jaloux, qui est lui-même confronté à un play-boy collectionneur de conquêtes.

21h – Max mon amour – Nagisa Oshima (1986)

Avec Anthony Higgins, Charlotte Rampling, Victoria Abril – Durée 1h30
Peter, diplomate britannique en France, est persuadé que sa femme le trompe. La belle jeune femme a délaissé sa meilleure amie, Hélène, et passe tous ses après-midi dans un petit appartement loué. Le mari jaloux décide d’en avoir le cœur net et de surprendre l’infidèle. Horrifié et incrédule, il la découvre dans les bras d’un chimpanzé nommé Max, rescapé d’un cirque en faillite. Ses soupçons sont confirmés de la plus odieuse et incroyable façon : sa femme est devenue la maîtresse de cet animal tout à la fois repoussant et fascinant. Doutant de l’importance de cette relation amoureuse, Peter propose d’installer Max au domicile conjugal…

Vendredi 10 mai

18h30 –  Swimming pool –  François Ozon (2003)

Avec Keith Yeates, Charlotte Rampling, Ludivine Sagnier – Durée 1h42
Sarah Morton, auteure anglaise de polars à succès, se rend en France dans le Luberon, dans la maison de son éditeur, pour se reposer et travailler. Mais une nuit, Julie, la fille française de ce dernier, débarque dans la demeure et vient perturber la quiétude de la romancière.

21h –  Le verdict – Sidney Lumet (1982) 

Avec Paul Newman, Charlotte Rampling, Jack Warden – Durée 2h10
Avocat déchu et alcoolique, Frank Galvin racole ses clients dans les salons funéraires jusqu’au jour où il accepte de travailler sur l’affaire d’une jeune femme victime d’une erreur médicale et plongée dans le coma. Ce dossier qui risque de provoquer un scandale et de nuire à la réputation de l’hôpital, va être pour l’avocat l’occasion de retrouver sa dignité… ou de la perdre définitivement.

Samedi 11 mai

16h15 – On ne meurt que deux fois – Jacques Deray (1985)

Avec Michel Serrault, Charlotte Rampling, Xavier Deluc – Durée 1h45
Un « flic » un peu particulier, enquête sur la mort de Charly Berliner, retrouvé dans un terrain vague. Il découvre une histoire d’amour violente et passionnée entre la victime et une certaine Barbara.

18H30 – La chair de l’orchidée – Patrice Chereau (1975)

Avec Charlotte Rampling, Bruno Cremer, Edwige Feuillère – Durée 1h40
Lorsque Claire hérite d’une immense fortune, Madame Bastier Wegener, sa tante, la fait interner dans un hôpital psychiatrique afin de récupérer ses biens. Claire réussit à s’évader et rencontre Louis Delage, un éleveur de chevaux, dont elle s’éprend. Mais tous deux sont bientôt poursuivis par des tueurs.

21H –  45 ans – Andrew Haigh (2016)

Avec Charlotte Rampling, Tom Courtenay, Geraldine James – Durée 1h35
Kate et Geoff Mercer sont sur le point d’organiser une grande fête pour leur 45e anniversaire de mariage. Pendant ces préparatifs, Geoff reçoit une nouvelle : le corps de Katya, son premier grand amour, disparu 50 ans auparavant dans les glaces des Alpes, vient d’être retrouvé. Cette nouvelle va alors bouleverser le couple et modifier doucement le regard que Kate porte sur son mari…

Dimanche 12 mai

15H –  Sous le sable – François Ozon (2000)

Avec Charlotte Rampling , Alexandra Stewart, Pierre Vernier, Andrée Tainsy – Durée 1h35
Chaque été, Jean et Marie, un couple sans histoire, partent en vacances dans les Landes. Mais cette année, alors que Marie s’est assoupie sur la plage, Jean disparaît. S’est-il noyé, s’est-il enfui ?
Marie se retrouve seule face à l’énigme de la disparition de l’homme de sa vie. Un travail de deuil commence.

17H –  Le bal des actrices – Maïwenn (2009)

Avec Jeanne Balibar, Romane Bohringer, Julie Depardieu – Durée 1h45
Une réalisatrice veut faire un documentaire sur les actrices, toutes les actrices : les populaires, les inconnues, les intellos, les comiques, les oubliées… Filmant tout, tout, tout, avec ou sans leur accord, la réalisatrice va se prendre au jeu et se laisser dévorer par ces femmes aussi fragiles que manipulatrices.

En 1 clic