Écologie : Maisonnais, vous aussi, engagez-vous pour plus de nature en ville !

Mis à jour le 13/04/2021

Écologie : Maisonnais, vous aussi, engagez-vous pour plus de nature en ville !
A l'image des poules de la Ferme de Maisons-Alfort, offrez-leur un coin de votre jardin pour leur bien-être.

À Maisons-Alfort, la préservation de l’environnement est un engagement de longue date, qui s’enrichit au fil des ans et des actions menées en faveur d’une ville toujours plus verte. Pour aller encore plus loin, et dans le cadre du nouveau projet de mandat, la Ville vous invite à œuvrer, à votre échelle, en faveur de l’écologie et du développement durable au sein de votre commune. Vous aussi, favorisez le retour de la nature en ville ! Zoom sur de nouvelles opérations proposées par la Ville de Maisons-Alfort.

Adoptez des poules !

Et si vous adoptiez des poules de com­pagnie ? En effet, bien plus attachante qu’il n’y parait, une poule peut consom­mer à elle seule entre 90 et 150 kg par an de nourriture, dont les biodéchets ou déchets alimentaires produits par les familles. Sachant qu’un Maison­nais produit en moyenne 256 kg de dé­chets par an, dont 90 kg de biodéchets, il n’y a pas de doute, simplement en mangeant, la poule devient un acteur écologique majeur et vous accom­pagne dans votre mobilisation vers le zéro déchet ! C’est pourquoi, la Ville a décidé d’offrir des poules aux Maison­nais qui le souhaitent et qui peuvent accueillir les volatiles dans de bonnes conditions (voir encart). De plus, par cette adoption, vous contribuez à la cause animale en sauvant de jeunes poules pondeuses, encore capables de pondre des œufs mais plus assez ren­tables pour l’industrie. Cette nouvelle initiative s’inscrit dans la politique active et de longue date que mène la Ville de Maisons-Alfort en faveur du bien-être des animaux, de leur sauve­garde et de leur développement, qu’ils soient sauvages ou domestiques. Ainsi, la Ville collabore depuis de nom­breuses années avec l’École nationale vétérinaire d’Alfort (EnvA), à l’image du partenariat tissé avec notre Ferme au sein de laquelle les élèves de l’EnvA in­terviennent toute l’année pour soigner les animaux et aider à veiller ensemble à leur bien-être quotidien.

Comment prendre soin de mes poules

Attention, adoptez des poules est un véritable engagement au même titre que tout autre animal de compagnie. Leur bien-être doit être assuré au quotidien.
Voici quelques conseils de Caroline Gilbert et Céline Robert, professeures à l’École nationale vétérinaire d’Alfort (EnvA).

Combien doit-on en adopter pour que celles-ci soient heureuses dans notre famille ?

La poule (Gallus gallus domesticus) est une espèce sociale. Il convient donc d’adopter au moins deux poules, voire trois en fonction de la place disponible dans votre jardin. En milieu semi-naturel, les poules vivent en harem, un coq pour trois à cinq femelles.

Que faut-il prévoir pour les accueillir au mieux ?

Les poules doivent avoir un abri pour se protéger la nuit, pondre en toute tranquillité, et être protégées des intempéries (pluie, vent, chaleur excessive). Un poulailler est donc un achat essentiel avant l’adoption de poules. La poule est plus sensible au chaud qu’au froid et un stress thermique important peut provoquer un « coup de chaleur ».

Faut-il absolument disposer d’un jardin ?

Oui, un balcon ou une terrasse ne suffit pas. En effet, les comportements essentiels exprimés par les poules au cours d’une journée sont : le picotage/grattage et les déplacements, le perchage, l’activité de ponte, le bain de poussière et les interactions sociales. Il convient donc de leur fournir un environnement leur permettant d’exprimer ces comportements.

Pouvez-vous nous en dire plus sur ces comportements ?

Le picotage/grattage peut être respecté en ouvrant le poulailler sur le jardin en fonction de votre emploi du temps. Ouvrir au moins une fois par jour pour quelques heures permettra aux poules de pouvoir ingérer des insectes, des graines ou encore d’explorer le sol (picotage et grattage). Les poules rentrent naturellement à l’abri du poulailler à la tombée du jour ; il faut les y enfermer pour les protéger des prédateurs (rats, fouines, chats).

Le perchage : les poulaillers vendus dans le commerce sont pourvus d’un perchoir, les poules préférant se percher pour dormir. Les perchoirs doivent être adaptés à la taille des pattes. Veillez à éliminer régulièrement les fientes sous les perchoirs.

Concernant l’activité de ponte, celle-ci peut avoir lieu toute l’année, avec une diminution au cours des mois d’hiver. Il convient de vérifier que le nid pour la ponte soit au calme et propre (fournir de la paille et la renouveler).

Le bain de poussière – création d’un « nid de poule » – participe à l’hygiène du plumage. Fournir une zone terreuse et sableuse leur permettra d’exprimer ce comportement.

Si le milieu ne convient pas aux poules, on pourra observer du picage – les poules se piquent entre elles -, ce qui entraîne des blessures et du mal-être. Veillez à bien fournir à chacune des poules les ressources nécessaires afin de diminuer la compétition entre elles.

Comment faut-il les nourrir ?

Les poules sont omnivores et doivent pouvoir se nourrir de graines (mélange « basse-cour » ou pour « poule pondeuse », environ 60 g par poule et par jour afin de fournir une alimentation équilibrée), de la verdure (herbe, déchets de tonte de pelouse …) et des protéines animales (insectes, …). Les déchets de notre alimentation ou biodéchets peuvent leur être donnés : pommes de terre et autres restes de légumes cuits, légumes verts, carottes, courgettes, tomates, … reste de riz ou de pâtes, gras de viande…

L’eau de boisson doit être propre et fournie à volonté, les poules ayant une consommation d’eau importante (un œuf contient 65% d’eau). Fournir également une supplémentation en calcaire (coquilles d’huîtres par exemple, ou complément minéral à diluer dans l’eau de boisson) participera à la bonne formation des œufs.

On dit qu’il est normal que les poules perdent leurs plumes à certains moments de l’année, est-ce vrai ?

La mue est un phénomène naturel qui a lieu une fois par an. Elle s’accompagne d’un arrêt de la ponte pendant 3 à 6 semaines. La poule perd ses plumes dans un ordre fixe : tête et cou, poitrine, dos et abdomen, ailes, et queue, de manière symétrique. Toutes les plumes ne sont pas renouvelées, mais l’aspect du plumage est temporairement altéré.

La période de mue est le moment idéal pour donner un traitement antiparasitaire qui sera ainsi éliminé avant la reprise de la ponte.

Les poules seront-elles vaccinées ? Comment savoir si elles sont en bonne santé ?

Les poules sont vaccinées dès leur plus jeune âge (maladies infectieuses et contagieuses). Il n’est donc pas nécessaire de les vacciner.

Les poules en bonne santé sont alertes, curieuses, la tête haute, la crête rouge vif. Leur plumage est lisse et brillant. A l’inverse, une poule malade est apathique, reste immobile, recroquevillée, la tête près du corps et a les yeux mi-clos, voire fermés. L’appétit est diminué. Dans ce cas, il faut consulter rapidement un vétérinaire.

Une poule est-elle un animal de compagnie ?

Les poules sont familières de l’humain, et après une habituation, avec des récompenses, elles pourront vous suivre, répondre à vos appels, se laisser caresser, comme un animal de compagnie !

    FORMULAIRE DON DE POULES

    Uniquement si vous disposez d'un jardin
    Vous serez contacté en juin

    Nombre de poules souhaité *:

    -

    +

    Ne peut être inférieur à 2

    Les données personnelles collectées par le biais de ce formulaire sont destinées à être transmises aux agents des services municipaux chargés d’enregistrer, de prendre en compte et de répondre à votre inscription.

    J'accepte que vous conserviez mes données personnelles selon la Politique de Conservation des Données de Maisons-Alfort :

    OuiNon

    Végétalisez vos pieds de murs

    Les végétaux constituent de véritables atouts dans la lutte contre le réchauf­fement climatique et l’érosion de la bio­diversité. La Ville de Maisons-Alfort a donc à cœur de préserver et d’accroître son patrimoine végétal. C’est pourquoi, elle a initié, il y a quelques années, un programme de végétalisation des cours d’école et des pieds de murs devant certains bâtiments communaux. Si nous connaissons tous la « biodiversi­té remarquable », à savoir les espèces rares ou en voie de disparition, nous n’imaginons pas que toutes les espèces dites « ordinaires », qui nous entourent, sont également à protéger car essen­tielles à l’équilibre de la nature, mais tout aussi fragilisées. Qualifiée injus­tement de « mauvaise herbe » à cause de son aspect esthétique, la végétation dite « ordinaire » est pourtant essen­tielle à l’équilibre de la nature, par sa capacité à créer des îlots de fraîcheur, à améliorer la qualité de l’air par l’ab­sorption de polluants, tout en favorisant l’infiltration des eaux de pluie, limitant ainsi le risque de débordement des ré­seaux d’assainissement. De plus, en offrant un refuge et de la nourriture, elle contribue à la préservation de la biodi­versité. Vous souhaitez végétaliser vos pieds de murs ? Par cette opération, la Ville souhaite ainsi favoriser le retour de la nature en ville tout en embellissant les divers quartiers de la commune. Et ce, tout en poursuivant l’entretien et la valorisation de son patrimoine végétal dans les différents parcs et squares. Concrètement, la Ville fournit un sachet de graines à semer dans les fissures des pieds de murs devant chez vous. En échange, vous vous engagez à prendre soin de ces végétaux et à veiller à leur épanouissement. Un autocollant vous sera également remis afin de prévenir les cantonniers pour qu’ils ne retirent pas vos plantes.

    Végétalisation des pieds de murs devant l'école maternelle Edouard Herriot.

      FORMULAIRE FLEURISSEMENT DES PIEDS DE MURS

      Vous serez contacté courant juin, votre sachet de graines et votre badge vous seront fournis cet été, pour une plantation en septembre

      Êtes-vous en *:

      PavillonImmeuble locatif
      Les données personnelles collectées par le biais de ce formulaire sont destinées à être transmises aux agents des services municipaux chargés d’enregistrer, de prendre en compte et de répondre à votre inscription.

      J'accepte que vous conserviez mes données personnelles selon la Politique de Conservation des Données de Maisons-Alfort :

      OuiNon

      En 1 clic

      Cookies