Découvrez les travaux qui améliorent votre ville

Mis à jour le 11/09/2020

Découvrez les travaux qui améliorent votre ville

Cet été, pendant que les Maisonnais profitaient d’un repos bien mérité après plusieurs semaines difficiles, de nombreux embellissements ont été apportés dans tous les quartiers de la ville, afin d’accueillir le public maisonnais dans des conditions optimales à la rentrée. Le point sur les travaux réalisés cet été dans votre ville.

Les travaux de voirie

Quai Fernand Saguet

Une réfection du trottoir déformé par les racines des arbres côté impair entre les rues Paul Bert et de l’Amiral Courbet a été opérée Quai Fernand Saguet.

Quai du Docteur Mass

Depuis cet été, le Quai du Docteur Mass, abimé par les crues successives de la Marne, fait peau neuve. Le platelage en bois des parties hautes et basses a été entièrement remplacé tandis que le cheminement paysager ainsi que les zones engazonnées seront prochainement rénovés tout comme les rampes en bois reliant les quais. Les travaux se termineront cet automne.

Rue de Vincennes

Après une première phase des travaux, sur la portion entre l’avenue Gambetta et la rue Raspail côté impair, achevée fin juin. L’ensemble des trottoirs de la rue a été rénové cet été. Le pied des arbres a été équipé d’enrobés drainants qui favorisent le bon arrosage de ces végétaux, tout en permettant aux piétons de mieux circuler sur toute la largeur de trottoir.

Rue Auguste Simon

Le trottoir de la rue Auguste Simon, le long du collège Sainte-Thérèse a été élargi tandis qu’un dallage qualitatif en pierre de Bourgogne et de bordures de granit a été installé. La pose de barrières vient par ailleurs sécuriser les élèves de l’établissement. En parallèle, 10 tilleuls vont être plantés à l’automne.

Dans les équipements

Parc de la Mairie

L’aire de jeux a fait peau neuve cet été. L’ancien revêtement au sol a été retiré pour laisser place à un nouveau gazon amortissant au niveau de l’aire de jeux.

Gymnase Saint-Exupéry

Le bâtiment a bénéficié d’un traitement des infiltrations et d’une rénovation des peintures afin d’accueillir dans les meilleures conditions les joueurs de la JSA tennis de table.

Dans les écoles

Ecole élémentaire Paul Bert

Une rénovation com­plète du préau a été opérée cet été : ainsi les revêtements de sol, le soubasse­ment, le faux plafond et les éclairages ont été changés, tandis que les peintures ont entièrement été re­faites.

Groupe scolaire Saint-Exupéry

Au sein de l’école élémentaire, une réfection de la cour en enrobé clair a été opérée tandis que des fosses de plantation ont été préparées afin qu’une dizaine d’arbres d’ombrage soit plantée à l’automne, et ce, afin de créer un îlot de fraicheur et ainsi lutter contre le réchauffement climatique. Une remise en peinture de l’office a été également effectuée. Un abri vélos a par ailleurs été créé. Le sol amortissant de l’aire de jeux a été repris en périphérie afin d’assurer l’amortissement en cas de chute des enfants.

Travaux_ete_Saint-Exupery

Groupe scolaire Raspail

Au sein de l’école maternelle, des filtres UV ont été installés sur la verrière du hall et de l’accès dortoir, afin d’améliorer l’efficacité énergétique et de lutter contre les épisodes de canicule. Les briques détériorées au niveau des soubassements des façades de la cour ont été remplacées. Le bâtiment a bénéficié d’un traitement des infiltrations et d’une rénovation des peintures et du sol abimés du réfectoire. Des stores pare-soleil seront prochainement posés pour améliorer la température des locaux.

Au sein de l’école élémentaire, les briques détériorées en façade dans la cour ont bénéficié d’un coup de neuf. Une classe a également fait l’objet d’une rénovation du plafond.

Et aussi…

Groupe scolaire Parmentier

Afin d’améliorer le confort thermique des classes, des stores pare-soleil ont été installés sur toutes les ouvertures côté sud.

Bureau Information Jeunesse

Afin d’améliorer le confort thermique et sonore des usagers, des doubles-vitrages ont été posés au niveau des fenêtres côté rue Pasteur.

Eglise Saint Remi

Dans le cadre de l’entretien renforcé des bâtiments communaux, une révision de la couverture en tuiles a été opérée.

Locaux de la Croix-Rouge

Une réfection des peintures des murs et du plafond des sanitaires endommagés par des infiltrations a été réalisée.

La Maison du combattant

Remplacement des menuiseries extérieures et installation de volets électriques.

Square du Docteur Gilbert

L’étanchéité du bassin de la cascade a bénéficiée d’une réfection.

Jardin des 5 Sens

Afin de mieux sécuriser l’aire de jeu, les portillons d’accès en bois ont été remplacés par des portillons métalliques.

Avenue du Général Leclerc

Deuxième et dernière phase des travaux de rénovation de l’arrosage automatique et des espaces verts du terre-plein central afin de planter davantage de végétaux et d’ainsi baisser la consommation.

LOGEMENT SOCIAL

Résidence universitaire au sein de l’EnvA

Cet été, des travaux de rénovation des parties communes ont été réalisés au sein de la nouvelle résidence universitaire gérée par Maisons-Alfort Habitat, située au sein de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort (EnvA) pour un coût total de 111 000 euros. Ces derniers ont consisté en :

  • La remise en peinture de l’ensemble des murs, plafonds peints et portes (hall, couloirs, cages d’escaliers, locaux communs), ainsi que des sols des cages d’escaliers avec la mise en place de bandes d’éveil et de vigilance ;
  • Le remplacement des revêtements de sols des couloirs et des locaux communs
  • Le remplacement des dalles de faux-plafonds des locaux communs et des luminaires existants par des dalles luminaires LED, moins consommatrices d’énergie.

THÉÂTRE CLAUDE DEBUSSY
De nouvelles lettres de noblesse

S’inscrivant dans la suite des travaux de rénovation réalisés en 2017, une nouvelle signalétique a été posée en juillet dernier. L’objectif recherché était de mettre en valeur le théâtre Claude Debussy et d’améliorer sa visibilité, que l’on se trouve sur le parvis de l’Hôtel de ville, sur l’avenue du Général de Gaulle ou au niveau du carrefour de l’avenue du Général de Gaulle et de l’avenue de la République.
Le type d’installation choisi donne un aspect aérien au lettrage permettant ainsi de respecter l’architecture végétalisée de la façade. Enfin, dans un souci de maîtrise de l’énergie, seule la face avant du lettrage, composée de LED – moins consommatrice d’énergie -, est éclairée.

IMMEUBLES DES 24-52 AVENUE LIBERTÉ

De g. à d : Le directeur général d’ICF La Sablière, Jean-Luc Vidon, la ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, notre député, Michel Herbillon, le directeur général du groupe ICF La Sablière, Romain Dubois.

La ministre du Logement en visite à Maisons-Alfort

Le 8 juillet dernier, deux jours après sa prise de fonction en tant que ministre du Logement, Emmanuelle Wargon, effectuait son premier déplacement officiel. Pour cette première sortie, la ministre a choisi de se rendre à Maisons-Alfort afin de visiter, au côté de notre député, Michel Herbillon, du préfet du Val-de-Marne Raymond Le Deun, et des membres d’ICF La Sablière, le chantier de rénovation en cours des 304 logements sociaux des 24-52 avenue de la Liberté.

« Une vaste opération de rénovation énergétique »

Lancés par ICF Habitat la Sablière l’été dernier, ces travaux de rénovation de grande ampleur ont notamment pour but d’améliorer l’efficacité énergétique des bâtiments, le confort et la qualité de vie des locataires, de même que son esthétisme ainsi que de résoudre les problèmes de structure des balcons et des garde-corps et d’optimiser la sécurité de la résidence. À noter que cette rénovation aura également un impact positif sur les quittances de loyer, puisque les économies de charges engendrées bénéficieront pour moitié aux locataires et pour l’autre au bailleur finançant les travaux. La ministre a ainsi salué « une vaste opération de rénovation énergétique, qui permettra d’améliorer l’indice de l’étiquette énergétique de chaque logement, rendant ainsi le cadre de vie des habitants plus agréable ».

L’opération se déroule en deux phases : la première porte sur la rénovation complète et l’embellissement des immeubles et de la ventilation, tandis que la seconde concerne les parties communes et les logements. Ces travaux doivent s’achever au premier semestre 2021.

En 1 clic

Cookies