Covid-19 : la vente de muguet du 1er mai autorisée sous conditions

Mis à jour le 27/04/2020

Covid-19 : la vente de muguet du 1er mai autorisée sous conditions

En raison de la crise sanitaire que traverse notre pays, qu’en est-il cette année de la vente des petites clochettes blanches porte-bonheur ? Réponses.

Les ventes dans la rue interdites

En raison de la pandémie de Covid-19, la vente du muguet pour le 1er mai est étroitement encadrée cette année. Si traditionnellement, elle est tolérée et encadrée sur la voie publique par des arrêtés municipaux, elle sera strictement interdite.

Ainsi la préfecture du Val-de-Marne a rappelé : « Concernant la vente du muguet sur la voie publique, il convient de rappeler que le fait de vendre ou d’exposer en vue de la vente des marchandises dans des lieux publics sans autorisation ou déclaration régulière constitue une contravention réprimée par le code pénal (amende de 300 euros voire plus et, à titre de peine complémentaire, la possibilité de confisquer la marchandise – art R 446-3) ».

Par ailleurs, celle-ci n’entrant pas dans le champ des motifs de déplacements dérogatoires autorisés par l’attestation, tout contrevenant s’expose à une amende de 135 euros.

Où trouver du muguet pour le 1er mai ?

Si les fleuristes ne sont pas autorisés à accueillir du public dans leur magasin en raison du décret du 23 mars 2020 relatif à l’état d’urgence, ils peuvent toutefois proposer du muguet à la vente pour le 1er mai sous la forme d’un service de livraison ou de retrait de commandes ( ou « drive »).

Afin de faciliter l’approvisionnement des Maisonnais et relayer les initiatives prises par les commerçants (marchés et commerces de proximité), la Ville de Maisons-Alfort a invité tous les commerçants qui organisent des livraisons à domicile et/ou des retraits de commandes à nous transmettre leurs coordonnées. Parmi la cinquantaine de commerçants recensée jusqu’ici sur le site internet de la Ville, figurent quatre fleuristes.

A noter également qu’il sera possible de trouver des brins de muguet dans les commerces alimentaires restés ouverts (supermarchés, supérettes etc.).

Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a par ailleurs précisé que « le muguet pourra être acheté partout où il y a un commerce ouvert : dans une boulangerie ou devant une boulangerie, sur un étal. Si on dispose d’un magasin, on pourra également le vendre, […] toujours en respectant les gestes barrières ».

En 1 clic

Cookies