Avenue Busteau : le point sur les travaux effectués par le département

Avenue Busteau : le point sur les travaux effectués par le département

Depuis le 20 mai dernier, le département du Val-de-Marne a entrepris des travaux de réhabilitation du réseau d’assainissement sur l’avenue Busteau.

En effet, suite à des études menées en 2017 et 2018 par le département, il est apparu qu’une rénovation de la canalisation de récupération des eaux pluviales et usées, située sous l’avenue Busteau, était nécessaire, dans un souci de modernisation du réseau d’assainissement mais également de préservation de l’environnement.

Organisés en quatre phases, ces travaux ont donc pour but de réhabiliter cette canalisation ainsi que huit branchements riverains pour améliorer la gestion du réseau d’assainissement départemental. La durée prévisionnelle de ces travaux est de six mois.

Pas d’impact sur la chaussée

La Ville de Maisons-Alfort a récemment réalisé des travaux de rénovation de l’avenue Busteau, notamment du tapis de chaussée de toute l’avenue – qui était usé et présentait de nombreux affaissements –, et celles des trottoirs avec notamment le réalignement des bordures et la réalisation d’enrobés drainants au pied  des arbres, afin que les trottoirs soient de nouveau praticables pour les piétons. Sans oublier la rénovation complète de l’accueil de loisirs Busteau, inauguré en mai 2018, ainsi que la réalisation de parvis pavés de qualité pour le Fort de Charenton et l’accueil de loisirs.

Comme les travaux entrepris par le Conseil départemental du Val-de-Marne sont souterrains, et qu’ils concernent le réseau d’assainissement, ils n’auront pas d’impact sur les travaux de rénovation réalisés par la Ville, mentionnés ci-dessus, à l’exception de très petites ouvertures pour accéder au réseau.

Le déroulé des travaux

La première phase, qui se déroule du 20 mai au 30 août, a nécessité la mise en sens unique de l’avenue Busteau dans le sens de l’avenue du Professeur Cadiot (RD6) et de l’avenue du Général Leclerc (RD19). A noter que des places de stationnement seront maintenues ainsi que les cheminements piétons et les accès riverains.

Les dates des trois autres phases, qui sont en cours d’ajustement afin de réduire au maximum les gênes occasionnées, seront communiquées ultérieurement par le Conseil départemental.

En 1 clic