Anniversaire : 500 numéros de vie municipale !

Mis à jour le 22/10/2021

Anniversaire : 500 numéros de vie municipale !

Dernières rénovations en date, prochains événements culturels, de loisirs ou encore succès sportifs… il est le reflet de la vie municipale. Chaque mois, il est déposé dans les boîtes aux lettres de tous les Maisonnais. Le mois dernier, votre magazine municipal célébrait son 500ème anniversaire. Près d’un siècle d’informations dont nous vous proposons aujourd’hui quelques extraits choisis.

Le plus ancien bulletin municipal officiel conservé aux archives municipales date de 1926.
Ouvert en 1968, le centre aquatique Arthur Hévette fait peau neuve en 2003, puis sera remis en état suite à un incendie accidentel en 2017.
Le magazine municipal se fait l’écho d’une ville qui évolue à l’image du projet de réaménagement du parvis de la gare du Centre-ville et de ses abords immédiats, le Square Jean Moulin.
En janvier 2019, le mensuel de la Ville devient « Maisons-Alfort le mag », à la maquette plus moderne et épurée.

Lorsque nous nous sommes plongés dans les archives de la Ville, nous ne pouvions faire l’impasse sur le tout premier numéro du « bulletin municipal » qui y est conservé, datant de… 1926 ! Jusque dans les années 70, le texte est roi, il n’y pas ou très peu de photos.

Une constante adaptation pour mieux vous informer

Puis au fil des ans, il se modernise jusqu’à son nom : le « bulletin municipal » se défait de son « officiel », allège la part d’informations purement administratives pour se diriger vers un format magazine avec des sujets plus accessibles toujours en retraçant les temps forts de la vie maisonnaise, à l’instar des travaux et autres projets d’aménagements, des rendez-vous incontournables comme le Forum des associations, la Fête de la Musique, des sorties culturelles ou encore des nombreuses activités sportives et de loisirs proposées aux familles maisonnaises tout au long de l’année (Eté en Fête, Sports Loisirs Quartiers, le Printemps des Arts, les animations des bibliothèques, …). En janvier 2019, il se défait d’une partie de son nom et devient « Le mag » : la maquette évolue, s’épure tout en conservant les rubriques phares qui font l’identité de Maisons-Alfort. Quelques mois plus tard, la Ville se dote d’une page Facebook, qui permet de relayer l’actualité communale contenue dans le magazine municipal de façon instantanée. Le réseau social vient ainsi en complément du site internet de la ville créé… en 2004 ! De nouveaux canaux d’information municipale qui ont notamment permis de vous tenir informés au jour le jour de l’évolution d’une crise sanitaire sans précédent dans notre société moderne.

Témoin de l’évolution de Maisons-Alfort

Les paroles s’envolent, les écrits restent. En effet, le magazine municipal est avant tout le témoin privilégié des évolutions de Maisons-Alfort apportées par les maires qui se sont succédé (René Nectoux, Michel Herbillon, Olivier Capitanio et depuis cet été Marie France Parrain). Dans ses pages, il immortalise ainsi des réalisations marquantes à destination de toutes les générations de Maisonnais : la construction du nouveau Moulin Brûlé et du lycée Eugène Delacroix en 1994, puis celles de la Maison de l’Enfant (1999) et de la résidence médicalisée Simone Veil (1997), qui sera d’ailleurs baptisée en présence de celle-ci en 2004, l’ouverture du centre aquatique Arthur Hévette (2003), la création du plus grand espace vert de la Ville, le Parc du Vert de Maisons (2005) ou encore l’installation des sièges de l’Anses (1999) et de la BPI (1996).
Plus récemment, l’on retiendra notamment l’ouverture de la Ferme de Maisons-Alfort, la création du skatepark ou encore celle de INFO-Parents (2016), le lancement du Ciné Debussy (2016), les rénovations d’ampleur de l’école maternelle Edouard Herriot (2017), du centre de loisirs Busteau (2018), ainsi que les aménagements du parvis de la gare du Centre-ville, du Square Jean Moulin (2018) et du Parc Liberté (2019), sans oublier la construction du nouveau gymnase des Juilliottes et du Pôle social des Planètes, tous deux inaugurés en 2020.

Une mobilisation forte des élus relatée au fil des numéros

95 ans de vie communale, c’est aussi près d’un siècle de combats menés par nos élus municipaux et notre député Michel Herbillon : la lutte pour les protections phoniques sur les autoroutes A4 et A86, la mobilisation contre la fermeture des bureaux de Poste des Planètes et du Vert de Maisons, pour le maintien sur son site d’origine de l’Ecole nationale vétérinaire d’Alfort (EnvA) ou encore pour que Maisons-Alfort soit une ville bien desservie par les transports en commun franciliens.
Après avoir parcouru les archives de ces 500 numéros, qui retracent la richesse de la vie maisonnaise, il nous semblait important de mentionner un dernier élément essentiel : la fidélité des lecteurs maisonnais. Merci.

Le saviez-vous ?

Le magazine municipal de Maisons-Alfort n’a pas toujours été gratuit. Pour être informé des affaires de la commune, il vous en coûtait 50 centimes en 1926 (6 francs si vous preniez l’abonnement d’un an) et jusqu’à 12 francs en 1954 !

En 1 clic

Cookies