A- A A+ Mardi 20 novembre 2018

Exposition "Mon ancêtre dans la Grande Guerre"

Exposition "Mon ancêtre dans la Grande Guerre"
Date : 
7 nov 2018 (Jour entier) - 28 nov 2018 (Jour entier)
Lieu : 
Parvis de l’Hôtel de Ville
118, avenue du Général de Gaulle
94700  Maisons-Alfort
France
 
Dans le cadre des commémorations du centenaire de la guerre 14/18, la Ville de Maisons-Alfort vous propose une exposition sur les grilles de l’Hôtel de ville réalisée à partir des photos d’ancêtres de Maisonnais ayant participé au Premier conflit mondial. Un long travail d’enquête, de souvenirs et de mémoire à découvrir sans détour.  
 
De nombreux Maisonnais ont participé aux ateliers « Mon ancêtre dans la Grande Guerre » organisés par le service des archives de la Ville, leur donnant l’occasion de se réapproprier cette partie de l’Histoire et leur histoire.

A partir des photos d’ancêtres apportées et de ce long travail d’enquête mené par les archives de la ville au côté des Maisonnais, la Ville vous propose du 7 au 28 novembre, une exposition composée d’une cinquantaine de panneaux à découvrir sur les grilles du parvis de l’Hôtel de ville.  Leur histoire et leur implication dans la guerre de 14/18 sont retracées au bas de chaque portrait.

Un bel hommage à ces Maisonnais qui ont participé au Premier conflit mondial, pour toujours se souvenir d’eux.

Parmi la cinquantaine de visages, se détachent ceux de Jean Louis Cadic et de Charles Gerber. Le premier, terrassier originaire du Finistère né en 1896 est mobilisé en avril 1915. Le second, ouvrier tisserand est né en 1892 en alsace, territoire devenu allemand depuis la défaite de 1870. Les deux hommes se retrouvent ainsi sur le champ de bataille à Reims en 1918, l’un combattant dans le camp allemand, l’autre dans le camp français. Aujourd’hui, ils partagent tous deux une même descendance qui habite dans le quartier de Charentonneau à Maisons-Alfort.

Nous tenons à remercier chaleureusement tous les Maisonnais qui ont confié leurs souvenirs de famille, leurs photos et portrait de soldats, non sans émotion et fierté. De même, nous saluons le travail des archives du Ministère de la Défense et des archives départementales de toute la France qui ont rendu ce travail de mémoire possible.